Mis en examen pour viols, Sofiane Bennacer n’ira pas aux César

L’acteur des Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi, actuellement en salle, a été mis en examen pour viol à la suite d’accusations de quatre ex-compagnes. Les faits allégués se seraient produits entre 2018 et 2019 à Mulhouse, Strasbourg et Paris. L’Académie des Arts et techniques du cinéma a réagi mercredi soir dans un communiqué : “Les informations publiées par la presse depuis le 22 novembre concernant la mise en examen de l’acteur Sofiane Bennacer et le contrôle judiciaire qui lui est imposé, commandaient, sans préjudice de la présomption d’innocence et par respect pour les victimes présumées, de le retirer de la liste des 32 Révélations, proposée à titre indicatif le 16 novembre pour les César 2023”.

Actualisation de la liste des Révélations 2023. #César2023 pic.twitter.com/Tix712pvbw

— Académie des Arts et Techniques du Cinéma. (@Les_Cesar) November 23, 2022

L’acteur de 25 ans conteste totalement les faits qui lui sont reprochés

Placé sous contrôle judiciaire, Sofiane Bennacer a interdiction de se rendre à Paris, en région parisienne, à Strasbourg et à Mulhouse. Il ne peut pas non plus rencontrer les plaignantes et les témoins, parmi lesquels Valeria Bruni Tedeschi, entendue comme témoin dans le dossier. Sofiane Bennacer s’est exprimé sur Instagram et conteste fermement les faits qui lui sont reprochés : “Je suis innocent […] La présomption d’innocence existe-t-elle encore ? Ou sommes-nous dans un État de non-droit, un État où la simple accusation sans fondement peut détruire une vie ? […] S’il y avait la moindre preuve contre moi, pas de simples témoignages bidons, des vrais preuves, je serais déjà en prison”.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :