Pourquoi le Sundance Film Festival se retrouve dans la tourmente ?

Le festival de Sundance 2023, qui se tient du 19 au 29 janvier dans l’Utah, est on ne peut plus mouvementé. Alors que Marlee Matlin, connue comme étant la première actrice sourde à avoir reçu un Oscar en 1987, fait partie du jury de la section US Dramatic Competition, le festival n’a pas été en mesure de fournir des sous-titres adéquats pour les spectateurs sourds et malentendants.

Par solidarité avec leur collègue, les deux autres membres du jury, le dramaturge Jeremy O. Harris et la réalisatrice Eliza Hittman, ont décidé de quitter la salle. Même si le problème fut résolu quelques heures plus tard, le jury a demandé aux cinéastes du festival d’autoriser la projection de copies avec des sous-titres adaptés aux malentendants.

L’actrice Brooke Shields libère la parole

Le Sundance fut secoué par un autre événement : la projection du documentaire de Lana Wilson, Pretty Baby: Brooke Shields, dans lequel l’actrice témoigne du viol qu’elle a subi. Elle explique également avoir été sexualisée toute son enfance, notamment dans le film de Louis Malle, La Petite (Pretty Baby, en anglais, 1978) dans lequel elle interprète une prostituée de 11 ans. Brooke Shields raconte aussi qu’un photographe avait tenté de vendre des clichés d’elle nue qu’il avait réalisé lorsqu’elle avait 9 ans. La mère de l’actrice perdit le procès qu’elle avait intenté au photographe.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :